Maisons-Laffitte
Histoire - Culture - Patrimoine
www.maisonslaffitte.net
 
Histoire des courses hippiques
     
     
  L'histoire de l'activité hippique de la ville de Maisons-Laffitte est liée à l'histoire du château etdu domaine de Maisons.  

L'histoire du Domaine de Maisons révèle la place prépondérante que le cheval occupe depuis des siècles auprès de l'homme. L'architecture des bâtiments reflète les usages et fonctions successives que les sociétés accordent à cet animal voué au labeur ou à la chasse, à la guerre,ou au sport...

 

Moyen de transport tant pour les seigneurs que pour les matériaux et les vivres, le cheval joue un rôle essentiel dans la vie quotidienne des hommes du 17ème siècle.

René de Longueil, président au Parlement de Paris, n'est pas un homme de guerre mais les charges que le Roi lui a confiièes comme Gouverneur de ses châteaux de Versailles et de Saint Germain-en-Laye et comme capitaine des chasses, entraînent pour lui la nécessité d'une importante résidence à proximité des lieux du pouvoir. Ses terres de Maisons-sur-Seine offrent le site idéal, entre la forêt royale de saInt Germain et la pour établir des bâtiments d'une grande magnifiscence. Après le chantier du château, lancé sous le règne de Louis XIII, il complète l'ensemble, sous le règne de Louis XIV, par l'édification des écuries : véritable palais pour chevaux.

 

Voulant au mieux servir le Roi, il lui faut répondre aux besoins d'accueil des équipages après les parties de chasse. Par ailleurs, il inscrit son appartenance à la noblesse éclairée de son temps en accordant une importance primordiale au Manège, lieu d'apprentissage de l'Art équestre, l'enseignement de cet art académique étant comparable à cette époque aux autres, tels que la peinture, la musique ou la danse. Ceci compose l'indispensable goût du "paraître", tout un décorum, la parure architecturale nécessaire pour affiner le rang du "haut et puissant Seigneur de Maisons", un homme érudit, un propriétaire avisé, un habile courtisan. René de Longueil fait de Maisons un haras de chevaux de qualité.

A la fin du XVIIIème siècle, le Comte d'Artois achète le domaine des Longueil pour y implanter son écurie. Il lance véritablement et durablement la mode des courses.

 
 

 

 

 

 

 

Haut de page