Maisons-Laffitte
Histoire - Culture - Patrimoine
www.maisonslaffitte.net

Château de Maisons-Laffitte

 

Exposition :

Autour du café,

découvertes et rencontres

du 1er Juin au 30 Septembre 2002


 
 

 

Le café au Château de Maisons

René de Longueil est surtout connu comme étant le premier propriétaire du Château de Maisons. Mais il nous réserve d'autres surprises encore. En effet, grâce à son maître d'hôtel, le fameux Audiger, dès les années 1660, il déguste déjà un breuvage noir qui " donne du courage et de la vigueur d'esprit ". Dans le même temps, l'ambassadeur du sultan ottoman, Soliman Aga, présente à Louis XIV, en 1669, cette nouvelle boisson exotique, que le roi, lui, n'apprécie guère.

 
     
  Le Château de Maisons fût donc l'un des tous premiers lieux en France où l'on déguste le café. L'engouement des élites pour les " turqueries " et la nouveauté de cette boisson contribuent à la vogue du café, mystérieux, aux vertus tantôt néfastes, tantôt bénéfiques. Importés de Hollande, des plants de caféiers sont offerts à Louis XIV et rejoignent les serres des jardins botaniques du roi, aujourd'hui Jardin des plantes, confiés au célèbre botaniste Antoine de Jussieu.  
     
  Vers 1715, au Château, Jean René de Longueil, président de l'Académie des Sciences, s'intéresse aussi à cette plante. Les serres de son jardin botanique accueillent alors quelques plants de caféier, cadeau de son ami Antoine de Jussieu, qu'il s'agit d'acclimater.
La passion de la botanique qui anime les élites des XVIIème et XVIIIème siècles transforme les jardins d'agrément en jardins botaniques, lieux de recherches et véritables laboratoires. L'expérience très originale de Jean René de Longueil confère au Château de Maisons une place à part dans l'histoire du café.
 
     
  L'exposition Autour du Café, découvertes et rencontres retrace l'histoire du café, des premières exploitations jusqu'à sa généralisation sur le continent européen. A l'origine, le Yémen abrite les premières cultures caféières et exporte les graines dans toute l'Arabie. Au XVIIème siècle, les grandes compagnies maritimes européennes se substituent au négoce des caravanes et apportent au vieux continent ce breuvage mystérieux. Avec lui, apparaît toute une suite d'objets insolites : grilloirs, moulin… Les arts de la table se déclinent : cafetières, services à café suivent cette vogue ; et l'Europe s'initie aux sensations de cette nouvelle boisson exotique : le moka du Yémen et sa note chocolatée ou encore les crus acidulés de l'Afrique de l'Est. L'odeur des fèves torréfiées envahit les brûleries, tandis que les premiers cafés s'ouvrent à la fin du XVIIème siècle, prémices d'un important phénomène social.  
     
  C'est tout le parcours du café, depuis le port de Moka, au Yémen, jusqu'au château de Maisons, de la serre au salon, que l'exposition vous invite à découvrir, ainsi que d'autres manifestations, dans le cadre d'un monument national récemment restauré.  
     
 
 
 

 

 
     
     
     
 

 

Autour du café, découvertes et rencontres

Introduit par des caféiers de serre, le visiteur suivra le parcours-découverte qui débute, dans l'antichambre, par la présentation d'un service à café en porcelaine tendre à monture d'argent. L'exposition se dévoile alors…

 
     
 

  • Les plantes
    Décrit pour la première fois seulement en 1706, le caféier compte aujourd'hui 61 espèces et 26 variétés. L'identification de la plante comme sa composition chimique font l'objet de ce premier volet, qui présente également les différentes étapes de la culture d'un caféier.

 

 
     
 
  • De l'Éthiopie à Istanbul
    La plante voyage de l'Éthiopie au Yémen, avant de se répandre en Turquie et dans tout le Moyen-Orient. Une maquette de Moka évoque ce port important dans le commerce du café.

 

 
     
 
  • L'apparition en Europe
    Le voyage se poursuit alors jusqu'en Europe, où les premiers caféiers arrivent au cours du XVIIIème siècle. Les arts de la table suivent cette vogue : le service à café, avec les indispensables grilloirs et moulins, se développent et se font objets de luxe.

 

 
     
 
  • L'essor du café au XVIIIème siècle
    Devenu incontournable dans la vie européenne, le café reprend son périple pour être implanté, par les nations colonisatrices, dans leurs territoires d'outre-mer : Ceylan, Cuba, Mexique… Une nouvelle ère de production commence.

 

 
     
 
  • Café et sociabilité
    L'effet le plus admirable du café est bien le lien qu'il créé entre les hommes. Il est intéressant de noter que la boisson donne son nom à un lieu, espace privilégié de rencontres et d'échanges. Le café devient le lieu de prédilection de la sociabilité.
    L'exposition Autour du Café, découvertes et rencontres reflète cette convivialité que suscite la plante, tout en présentant son itinéraire, de Moka à Maisons.
 
     
 

 

Informations pratiques

· Horaires d'ouverture
Exposition du 1er Juin au 30 Septembre 2002
ouvert tous les jours sauf le mardi de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 18 h

· Tarifs
Plein tarif : 5.50 €
Tarif réduit (jeunes de 18 à 25 ans) : 3.50 €
Tarif groupe : 4.50 €, sur réservation
Gratuit pour les moins de 18 ans

 
     

 

 

 

 

Haut de page